Articles récents

Ode aux salsifis: fondants et croquants

Ode aux salsifis: fondants et croquants

Ingrédients (4 personnes) 500g de salsifis 4 os à moelle 1 c.s. de crème ou 1 noisette de beurre 4 c.c. de noix concassées 4 fines tranches de foie gras cru (environ 10g par personne) 200 ml d’huile de pépins de raisin Sel & poivre Recette […]

Quenelle de houmous et ses légumes de saison

Quenelle de houmous et ses légumes de saison

Ingrédients (4 personnes) 4 c.s. de houmous 4 noix hachées 3 carottes râpées 1 zeste de citron bio Huile d’olive aromatisée au citron Sel & poivre Recette Etape 1 Débutez par la préparation du houmous. La recette est expliquée en détail ici. Etape 2 Pelez les […]

Les caprices de Louise

Les caprices de Louise

Des fromages de chèvre wallons !

Installé dans un petit village de Wallonie, Henri élève un cheptel d’environ 200 chèvres. Juste de quoi alimenter sa soeur Louise qui produit les fromages. On est donc ici sur une exploitation familiale qui veille au bien-être de ses animaux et à la qualité de ses produits. C’est d’ailleurs le point de départ de son parcours de reconversion.

D’une toute autre orientation professionnelle, Louise a décidé de se lancer dans le métier d’artisan fromager. Après s’être formée et avoir aménagé son atelier, Louise pouvait démarrer ses nouvelles activités.

Une gamme de produits qui s’étoffe peu à peu

Louise étend progressivement son offre de fromages. Outre le traditionnel chèvre frais qui ici se décline en diverses saveurs, on retrouve parmi l’étalage de la tomme, des crottins, des chèvres lardés, de la maquée nature ou aromatisée aux fines herbes. Et puis, il y a la feta. Rien à avoir avec celle que l’on retrouve dans les étals des supermarchés. Il s’agit ici d’un produit de qualité, très agréable en bouche et si savoureux. La feta se déguste à froid en salade, ou à chaud en apéro. Quelle que soit sa configuration, elle fera des ravages.

Où se procurer ces excellents fromages

Louise vous accueille volontiers sur son lieu de production, à Liernu (Eghezée), le samedi de 10h à 18h. Vous pouvez également vous procurer ses fromages via l’e-commerce ou la boutique des Artisans de Bossimé à Namur.

Mais Les caprices de Louise livrent également leurs marchandises dans les épiceries de la région namuroises : Le Bonheur est dans le pré (Ciney), A Table (Hannut), Alpages (Jambes), etc.

Des idées de prix ? Cliquez ici.

 

 

 

Tarte tatin aux chicons

Tarte tatin aux chicons

Ingrédients (4 personnes) 500g de chicons pleine terre 2 à 3 fromages de chèvre frais 1 rouleau de pâte feuilletée 1c.s. de cassonade brune 1 noix de beurre Sel & poivre Recette: Commencez par préparer les chicons. Retirez la première feuille du chicon. Coupez son […]

Ris de veau

Ris de veau

Ingrédients (6 personnes) Pour la sauce 200g de jus d’oranges 100g de sauce soja 100g de sucre muscovado (à défaut de la cassonnade brune) 100g de fond de volaille 100g de sushi su (vinaigre de riz) 1 pincée de ras el-hanout 1 c.c. de gingembre […]

Le merveilleux au chocolat

Le merveilleux au chocolat

Ingrédients (8 personnes)

  • 145g blanc d’œuf
  • 5g poudre d’œuf
  • 150g sucre glace
  • 150g sucre cristallisé
  • 250g de crème fraîche
  • 1/2c.c. de bitartrate de potassium (en vente chez Alice délice ou équivalent)
  • poudre de cacao amer (1 à 2 cuillère en fonction de l’intensité souhaitée)
  • 100g de copeaux de chocolat

Recette

  • Commencez par monter les blancs en neige avec les deux poudres (œuf et bitartrate). Lorsque les blancs sont bien fermes, ajoutez le sucre cristallisé, et ensuite le sucre glace. Lorsque les blancs d’oeuf et le sucre forment un mélange homogène et ferme, c’est le signe que votre meringue est prête.
  • Versez ce mélange dans une poche à douille. Le plus facile est de couler la meringue dans un moule. L’idéal est d’en avoir 2. L’un de forme plate, et l’autre de forme bombée.
  • Enfournez les meringues dans un four préchauffé à 90°. Les meringues doivent cuire entre 3 et 6 h  (en fonction de votre four). Vous pouvez vérifier la cuisson de vos meringues facilement: sortez-en une du four et cassez-la en deux. Si l’intérieur est ferme, dur et ne colle pas, c’est que c’est bon. Dans le cas contraire, vous devez poursuivre la cuisson.
  • Une fois cuites, sortez les meringues du four et laissez-les refroidir sur une grille (les meringues se conservent plus d’une semaine dans une boîte métallique).
  • Lorsqu’elles sont à température ambiante, vous pouvez entamer le montage du merveilleux. Pour ce faire, joignez une meringue plate (qui servira de base au merveilleux) à une meringue bombée en intercalant entre elles une couche de crème fraîche. Vous aurez au préalable monté cette crème fraîche en chantilly, et vous y aurez incorporé de la poudre de cacao.
  • Enrobez ensuite de crème fraîche nature (simplement montée en chantilly et sans ajout de sucre) les deux meringues. Déposez le merveilleux dans l’assiette remplie d’éclats de chocolat. Veillez à ce que l’entièreté de la crème soit recouverte de chocolat.
  • Disposez enfin le merveilleux au réfrigérateur pendant environ 2h00.
  • Pensez à sortir le merveilleux du frigo au moins 15 à 30 minutes avant de le servir.

Et voilà, vous venez de confectionner un dessert léger et bien de chez nous:))

 

Croustillant aux légumes d’hiver

Croustillant aux légumes d’hiver

Ingrédients (4 personnes) 1 rouleau de pâte feuilletée 3 carottes 1 panais 1 betterave rouge 1 oignon 125g de fromage de chèvre (type chavroux) Huile d’olive Sel & poivre Recette Commencez par cuire la betterave à la vapeur (ou dans une casserole remplie d’eau) durant […]

La gayette, une confiserie aux accents carolos

La gayette, une confiserie aux accents carolos

Un petit retour aux origines Dans le vocabulaire wallon, une gayette désigne un morceau de charbon que l’on utilise pour chauffer son habitation. Les temps ont changé, le charbon est démodé et l’époque de l’exploitation des mines hennuyères est désormais révolue. Cependant, la région en […]

Les farines de l’Escaille

Les farines de l’Escaille

Mangeons bien, achetons local

Et si vous augmentiez votre consommation de produits locaux ? Par exemple, en utilisant des farines wallonnes pour la préparation de vos gâteaux et pâtisseries. Bien que nous ne consommions pas des quantités astronomiques de farine, avoir le réflexe d’employer des farines indigènes est une bonne démarche. Tout d’abord pour votre organisme ! Et oui, les farines industrielles sont très souvent renforcées par des additifs et du gluten industriels. Les producteurs de chez nous sont sensibles à cette problématique et ont la volonté de fournir une farine qualitative. En plus, achetez local, c’est opter pour un comporte écoresponsable.

Une production sur meule de pierre

La ferme de l’Escaille est située à Temploux. Ce meunier namurois produit deux types de farines. Une farine dite traditionnelle. Et une farine biologique.

Dans les deux cas, la mouture se fait sur une meule de pierre, un savoir-refaire d’antan remis au goût du jour, et qui n’est pas qu’un effet de mode. Dans le cas d’une mouture sur meule en pierre, le grain est écrasé dans sa totalité, germe compris. Par conséquent, la farine est davantage chargée en protéines, sel minéraux et vitamine B. Par contre, lors d’une production industrielle au cylindre, le germe est séparé du grain. L’apport nutritionnel de la farine en est donc impacté à la baisse.

Des variétés anciennes

Outre les farines traditionnelles de froment, de seigle et d’épeautre, l’assortiment de la ferme de l’Escaille comprend également des variétés moins connues de céréales.

Vous pourrez par exemple y acheter de la farine de petit épeautre (plus typé et plus digeste que l’épeautre), de kamut (contenant davantage de protéines que son cousin le froment), de seigle, de sarrasin, d’orge.

 

Coordonnées

Rue du Bois de Broux 37, 5080 La Bruyère

081 56 04 96

Site internet

 

Le Délice du Jour, Gerpinnes

Le Délice du Jour, Gerpinnes

Une déco de table dès plus originale En m’installant, j’ai été immédiatement intriguée par les éléments de déco. Ce que je prenais dans un premier temps pour un galet décoratif était en réalité tout à fait comestible. Cet objet intrigant n’était autre qu’un petit pain. […]


Partagez mon blog :)